Bibby Factor France

31 oct. 2018

La Loi de Modernisation de l’Economie de 2008 autorise l’application de délais de paiement interentreprises jusqu’à 60 jours.

Les délais de paiement réels qui souvent dépassent le montant légal autorisé demeurent un vrai problème pour les entreprises dont la trésorerie est serrée.

Elles doivent donc souvent envisager une solution de financement (lien à intégrer vers Article « Financement des TPE ») court-terme pour pallier ce décalage de trésorerie.

Aujourd’hui, L’affacturage et le découvert sont les deux produits clés à disposition des entreprises pour répondre à ce besoin.

L’affacturage a vu sa part augmenter dans le crédit court terme aux entreprises du fait d’une grande flexibilité d’utilisation. Il est donc utile de bien connaitre les mécanismes de l’affacturage, ses avantages et ses inconvénients pour y souscrire en connaissance de cause.

Qu’est-ce que l’affacturage?

L’affacturage assure le financement du besoin en fonds de roulement de l’entreprise via la mobilisation des factures émises non encore échues. Son fonctionnement est le suivant: 

  • Après avoir facturé un client, l’entreprise cède la facture à une société tierce, le factor ou société d’affacturage. 
  • En contrepartie, le factor lui avance – dans un délai de 24 à 48 heures – le montant de la facture dans la limite de 90 % en moyenne.
  • A échéance de la facture, la société d’affacturage reçoit le règlement.
  • Le factor verse alors le solde restant dû à l’entreprise créancière, déduction faite des frais prévus au contrat.

Un outil de financement court terme mais aussi de gestion du poste client.

Certains contrats d’affacturage proposent la gestion des factures remises (relance, imputation des règlements) mais aussi éventuellement la gestion contentieuse suite aux retards de paiement ainsi que la garantie contre les impayés. 

Cela permet aux entreprises de se décharger dès l’émission de leurs factures de l’ensemble des tâches liées à la gestion du poste client.

A noter : cet outil de financement court-terme est subordonné à la signature d’un contrat d’affacturage, librement négocié entre le factor et son adhérent.

A qui s’adresse l’affacturage?

Toutes les entreprises qui comptent des clients professionnels – entreprises privées ou collectivités publiques – peuvent signer un contrat d’’affacturage.

Attention : celles qui traitent exclusivement avec des particuliers ne peuvent recourir à l’affacturage.

Cette technique de financement est très adaptée aux situations particulières où le découvert s’avère souvent difficile à mettre en place:

  • Les entreprises en création : pour une entreprise sans historique et avec des capitaux propres fréquemment limités le recours à l’affacturage est souvent la seule solution envisageable.
  • Les reprises d’entreprise : seul l’affacturage permet de mobiliser suffisamment de trésorerie pour relancer rapidement l’activité et faire face à divers aléas.
  • Les entreprises en conciliation ou en procédure judiciaire : dans ces situations, l’affacturage est souvent le seul moyen de retrouver des marges de manœuvre suffisantes pour rebondir.
  • Les entreprises en forte croissance : l’affacturage s’adapte à l’augmentation régulière du besoin en fonds de roulement généré par la forte augmentation du chiffre d’affaires.

Le recours à un factor est donc souvent, pour les entreprises qui comptent des clients professionnels, une solution plus flexible, plus performante et plus accessible qu’un financement bancaire classique. 

Quels sont les avantages de l’affacturage?

Un outil de financement de trésorerie  puissant, souple et évolutif

Une génération de trésorerie très performante : 

L’affacturage est un outil de financement très flexible d’utilisation, permettant souvent de dégager plus de cash que d’autres produits de financement court terme.

Une mise en place rapide

Moins aléatoire qu’une demande de crédit bancaire et moins risquée qu’un financement sur fonds propres, cette solution de financement est accessible à bon nombre d’entreprises et peut être activée rapidement et les fonds versés sous un délai court, de 24 à 48 heures à compter de la présentation des factures à la société d’affacturage.

Une garantie contre les risques d’impayés

Le factor propose fréquemment une garantie contre les impayés sur les factures qui lui sont transmises. L’entreprise est assurée d’encaisser l’intégralité des sommes facturées. 

Une gestion complète du poste clients par le factor

En prenant en charge le processus de recouvrement de créances (suivi, relance, recouvrement, imputation et lettrage, et contentieux) le factor décharge l’entreprise adhérente d’une charge de travail significative ce qui permet au service comptable d’être mobilisé sur des tâches à plus forte valeur ajoutée. Par ailleurs, la société d’affacturage, dispose pour accomplir ce travail d’équipes très spécialisées. 

En conclusion, l’affacturage est un outil flexible et performant qui séduit de plus en plus d’entreprises.

L’affacturage est devenu en 2017, le produit de financement court terme le plus utilisé juste devant le découvert bancaire

Quelles sont les inconvénients de l’affacturage?

Un coût de l’affacturage souvent supérieur au découvert bancaire

Le coût moyen des frais prélevés par le factor en rémunération de ses services varie entre 0,5 et à 3% du montant de la facture remise. Il est néanmoins important de pondérer ce coût car le factor permet d’économiser sur 2 postes budgétaires : le coût d’un service interne à l’entreprise dédié à la gestion des créances et les provisions liées aux impayés.

Toutes les entreprises ne sont pas éligibles

Toutes les entreprises n’ont pas accès à l’affacturage. Cette solution de financement court terme n’est ouverte qu’aux transactions interentreprises ou avec les comptes publics. Les entreprises facturant des particuliers doivent recourir à d’autres solutions.

Des offres  multiples à savoir décoder

Les formalités préalables doivent être effectuées avec soin. Du choix du factor à celui des conditions d’intervention, l’entreprise doit veiller à négocier ses différents engagements dans la cadre de l’étude de son contrat d’affacturage.

La perte de la relation avec le client

Il est d’usage de pointer du doigt l’inconvénient de la dégradation des relations clients. En réalité, une société d’affacturage compétente permet de préserver la relation client. Mieux encore, l’entreprise qui délègue le recouvrement de créances à un factor ne traite pas directement avec ses clients en cas de contentieux : leurs relations restent intactes.

En conclusion:

L’affacturage est à la fois une source de financement court-terme et un outil de gestion des créances.

Pour tirer pleinement partie des avantages de l’affacturage, l’entreprise veillera à sélectionner un factor et un contrat correspondant bien à son profil et à ses besoins.

Privilégiez les solutions adaptées plutôt que les produits clés en main si vous voulez obtenir une solution de financement optimale. 


Parlez

Contactez-nous au 04 72 13 18 57

ou